Manque de vitamine D et apparition d'un diabète lié à l'auto-immunité

Selon les chercheurs, il pourrait être essentiel de garantir de bons niveaux en vitamine D lors de la petite enfance pour réduire le risque d'auto-immunité chez les enfants présentant un risque génétique de diabète de type 1.

Vitamine D et prévention de l'apparition du diabète de type 1

Les résultats, publiés dans la revue américaine Diabetes, ont montrés la relation entre les concentrations plasmatiques de vitamine D mesurées en tant que 25-hydroxyvitamine D (25 [OH] D) - et l'auto-immunité des îlots (IA), qui a été impliqué dans le développement et la progression du diabète de type 1.

«Depuis plusieurs années, la communauté scientifique se demandent si la vitamine D réduit le risque de développement de l'auto-immunité des îlots et du diabète de type 1», a commenté le Dr Jill Norris, de l'école de santé publique du Colorado.

Le diabète de type 1 est une maladie auto-immune chronique qui est maintenant le trouble métabolique le plus fréquent chez les enfants de moins de 10 ans et qui augmente de 3% à 5% annuellement dans le monde.

On sait depuis longtemps que l'auto-immunité des îlots, qui survient lorsque le système immunitaire attaque les îlots pancréatiques du pancréas qui produisent l'insuline (îlots de Langerhans), est un précurseur du diabète de type 1, preuve que les taux de vitamine D pourraient jouer un rôle dans le développement de cette auto-immunité, et donc de la progression du diabète de type 1, a été mixte.

Norris et son équipe ont rapportés que des concentrations plus élevées de 25 (OH) D circulantes étaient liées à une diminution du risque d'IA chez les enfants présentant un risque accru de diabète de type 1. Ils ont notés que d'autres études sont nécessaires pour confirmer les associations et améliorer les connaissances sur la façon dont la variation des gènes du métabolisme de la vitamine D peut modifier la réponse individuelle à la vitamine D.

Description de l'étude

Les résultats font partie de l'étude sur les déterminants environnementaux du diabète chez les jeunes (TEDDY), une vaste étude multinationale financée par l'Institut national du diabète et des maladies digestives et rénales du National Institutes of Health.

L'objectif de l'étude est de rechercher des déclencheurs et des facteurs de protection contre le diabète de type 1 chez 8 676 enfants présentant un risque élevé de diabète de type 1. Les enfants de TEDDY ont été suivis avec des prélèvements de sang tous les trois à six mois à partir de la petite enfance, afin de déterminer la présence d'auto-immunité des îlots, ainsi que les niveaux de vitamine D.

Dans la présente étude, Norris et ses collègues ont comparé 376 enfants qui ont développé l'auto-immunité des îlots avec 1.041 enfants qui n'ont pas trouvé que chez les enfants ayant une variante génétique du gène du récepteur de la vitamine D, les niveaux de vitamine D sur développer l'auto-immunité des îlots par rapport à ceux qui n'ont pas développé l'auto-immunité.

Cette étude est la première à montrer que les niveaux de vitamine D dans l'enfance sont significativement associés à une diminution du risque d'IA.

"Comme cette association ne prouve pas la relation de cause à effet, nous nous tournons vers de futures études prospectives pour confirmer si une supplémentation en vitamine D pourrait aider à prévenir le diabète de type 1", a ajouté Norris.

http://diabetes.diabetesjournals.org/content/early/2017/10/11/db17-0802

Pour aller plus loin :
“Plasma 25-Hydroxyvitamin D Concentration and Risk of Islet Autoimmunity” Jill M. Norris and all


Articles sur le même thème

  • Boissons énergisantes : face aux risques avérés, une réglementation s’impose

    Boissons énergisantes : face aux risques avérés, une réglementation s’impose

    Lire l'article

  • Boissons énergisantes: l'ANSES identifie les risques associés aux boissons énergisantes

    Boissons énergisantes: l'ANSES identifie les risques associés aux boissons énergisantes

    Lire l'article

  • L’ostéoporose, un mal qui frappe au cœur des os

    L’ostéoporose, un mal qui frappe au cœur des os

    Lire l'article

  • Remplacer le soda par du lait, du café ou du thé diminuerait le risque d’accident vasculaire cérébral

    Remplacer le soda par du lait, du café ou du thé diminuerait le risque d’accident vasculaire cérébral

    Lire l'article

  • Le fromage jouerait un rôle important dans le fameux french paradox

    Le fromage jouerait un rôle important dans le fameux french paradox

    Lire l'article

  • Avis scientifique sur l'apport maximal tolérable en vitamine D

    Avis scientifique sur l'apport maximal tolérable en vitamine D

    Lire l'article